INTERVIEWS

INTERVIEW AVEC MOHAMMED K. PAIKA, RÉALISATEUR, SCÉNARISTE & PRODUCTEUR DE "PURPOSE OF LIFE"

Nominee - Édition Juillet 2021

. Best Music Video

. Best Song





MOHAMMED K. PAIKA

RÉALISATEUR, SCÉNARISTE & PRODUCTEUR



Bill Mudge, Director & Co-Producer



INTERVIEW



Bonjour Mohammed Paika, parlez-nous un peu de votre passion pour la musique :

quand avez-vous compris que vous vouliez être musicien, quel a été votre apprentissage ?


J'ai commencé mon parcours musical assez jeune. J'ai la chance d'être issu d'une famille de musiciens. Mon oncle était chanteur et interprète, mes frères sont eux aussi des passionnés du chant et de la scène. A la maison, dans ma famille, j’ai été exposé à la joie de la musique et ce dès mon plus jeune âge; aimer et apprendre la musique et le chant a été facile, naturel.


À la maison, mes frères et moi avions une incroyable collection de chansons. À l’âge de 12 ou 13 ans, j'étais fasciné par le chant. J'ai découvert des chanteurs, puis des styles que j’ai intégrés au mien.


Pendant mon année de licence, j'ai appris le chant coranique classique, ce qui a contribué à diversifier mon style et développer ma voix.


Bien que la musique soit une passion depuis mon enfance, j'ai compris que je voulais vraiment m’y dédier lorsque j'ai constaté un manque de chansons spirituelles sur la scène musicale contemporaine. Je voulais aborder des sujets sur lesquels personne ne chanterait, mais qui résonnent dans tous les cœurs.




Quel impact la crise mondiale actuelle a-t-elle eu sur votre créativité ?


Toutes les implications de la pandémie de Covid-19 doivent encore être déterminées, mais elle a perturbé presque tous les aspects de la société à un niveau et une échelle jamais vus dans l'histoire moderne.


La production cinématographique a été durement touchée par le Covid. En raison de l'augmentation du coût des mesures de sécurité sur les plateaux de tournage, il a été difficile pour les cinéastes indépendants de prendre des risques. Alors que les cinémas et les plateaux de tournage ont été fermés pendant des mois, entraînant une détresse financière, les réalisateurs ont transféré le contenu en ligne pour maintenir l'intérêt du public et la vitalité de l'industrie.


La créativité a été canalisée en tenant compte des restrictions, mais l'esprit humain peut trouver sa voie dans tout cela.




Nous avons eu le plaisir, grâce à notre festival, de rencontrer d'autres "scientifiques-musiciens". Selon vous, qu'est-ce qui rend ces deux domaines compatibles ?


Les scientifiques s'épanouissent dans l'innovation. Être un scientifique permet à un individu d'atteindre les plus hauts sommets de sa créativité. Un scientifique rassemble et utilise la recherche et les preuves pour acquérir et partager la compréhension et la connaissance, ce qui correspond bien au fait d'être un musicien curieux et systématique.


Comment en êtes-vous venu à réaliser vos propres vidéos ? Comment envisagez-vous la relation entre la musique et les images en mouvement ?


Le fait d'avoir une vision pendant la création d'une chanson m'a amené à réaliser mes propres vidéos. Lorsque je compose, je suis déjà familiarisé avec le jargon, le matériel, les stratégies et je suis mieux préparé lorsque vient le moment de transformer un concept en vidéo.


La musique et le son sont des moyens utilisés pour renforcer la dramaturgie et aider à illustrer le contenu émotionnel de toute histoire. Lorsqu'ils sont utilisés dans les films et les clips, ils renforcent la connexion du spectateur avec ce qui est montré à l'écran. Le son en général a pour fonction de stimuler la réalité, de créer une illusion et de créer une ambiance.





Le musicien est-il un messager ? Si oui, quel est ce message ? Et dans ce contexte, quel est votre point de vue sur "l'industrie de la musique" en général ?


Oui, je crois qu'un musicien est en quelque sorte un messager qui transmet un message à un public. Le message diffère en fonction de l'identité du messager.


L'industrie de la musique dans son ensemble est constituée d'individus et d'organisations qui écrivent des chansons, composent et créent de la musique, vendent ensuite de la musique enregistrée et présentent leur musique lors de concerts, etc. L'industrie étant axée sur l'argent, le message est parfois réduit aux avances monétaires, ce qui peut parfois entraver la créativité. Finalement, la créativité trouvera sa propre voie.





Que pensez-vous qu'il faille pour que l'humanité prenne des mesures en faveur de la paix, de la tolérance envers les différences des uns et des autres, de la préservation de la planète et de tous les sujets connexes ? Que ressentez-vous face à la situation actuelle ?


Si vous demandez à quelqu'un où se situe la tolérance, il pensera au principe d'"humanité" ou à la promotion de la compassion, de la charité, de l'amitié, de la compréhension mutuelle et de la paix. Il ne peut y avoir de paix sans tolérance. Le principe d'unité signifie que nous sommes ouverts à tous, que nous embrassons toutes les différences et que nous sommes tolérants à leur égard.


L'universalité permet de promouvoir la compréhension mutuelle, l'amitié et la tolérance également. En réalité, si l'on ne considère pas les autres comme égaux, il n'y a pas de véritable tolérance. Les êtres humains ont commencé à évoluer pour devenir des êtres qui se comprennent et se tolèrent mutuellement. Nous avons encore un long chemin à parcourir.





Et la musique “live” ? Aimez-vous la scène, avez-vous pu organiser des jam-sessions au cours des derniers mois, à défaut de vrais concerts avec un vrai public ? Avez-vous envisagé de diffuser vos performances live sur Internet ?


Oui, j'aime me produire en live quand et où je le peux. En raison des restrictions de Covid-19, je n'ai pas encore été en mesure d'organiser confortablement des jam-sessions ou des concerts. Ceci étant dit, j'ai interagi avec mon équipe et mon public par le biais de services de diffusion en ligne, principalement des réunions Zoom. J’envisage de diffuser des spectacles "live" sur Internet, oui, absolument!


Quelle est votre vision du cinéma post-Covid, pensez-vous qu'il y aura des changements notables ?


Le cinéma post-Covid a connu de nombreux changements.

La production cinématographique a été durement touchée par le Covid.

Les films se sont orientés vers le streaming, les cinémas et les plateaux de tournage ayant été fermés pendant des mois, ce qui a entraîné une détresse financière pour le système.


À l'avenir, l'aspect des films et la façon dont ils sont consommés pourraient être très différents. En raison de l'augmentation du coût des mesures de sécurité sur les plateaux de tournage, il est difficile pour les réalisateurs indépendants de prendre des risques.


Les films d'animation destinés aux familles pourraient connaître une augmentation, car ils sont plus faciles à produire virtuellement, les animateurs travaillant à différents endroits, ce qui réduit le besoin de mesures de sécurité.




Links

Instagram

Youtube

Spotify

Wikipedia




BIO


MOHAMMED K. PAIKA



Né le 27 août 1979 à Bombay, Inde

Origine: USA, Inde

Genres: Auteur-compositeur-interprète, World, Pop, Chrétien, Fusion

Profession: Médecin, ingénieur informatique, chanteur, compositeur de musique, producteur et réalisateur

Années d'activité: 2003 à aujourd'hui


Mohammed Khisar Paika est un médecin praticien, chanteur, auteur-compositeur, ingénieur, Cantor et chanteur de Coran basé aux États-Unis. Il est également spécialisé dans la musique "World", "Spirituelle", "Pop", "Chrétienne", "Fusion" et "Orientale". Il est le fondateur et le directeur général de "One Essence Productions".


Premières années de vie


Mohammed Khisar Paika est né à Bombay, en Inde, et sa famille a immigré aux États-Unis d'Amérique lorsqu'il avait 6 ans. Dès son plus jeune âge, Mohammed a commencé à explorer son intérêt pour la musique et les interprétations musicales. Enfant, il montrait un vif intérêt pour le chant et la psalmodie.


Carrière discographique


Sa carrière musicale a commencé par des influences musicales orientales et occidentales qui ont contribué à façonner son style de chant et ses performances. Il a composé sa première chanson à l'âge de 19 ans.


À cette époque, il s'intéressait aussi vivement à l'apprentissage du piano et de la guitare.

En 1996, il a poursuivi ses études en ingénierie informatique et, pendant ses années d'études, il a rejoint le "Silent Tender Organization Center for Martial Arts". Il faisait partie du groupe "Silent Thunder". Il a sorti son premier album "spirituel" a cappella, intitulé "Sounds of Reverence", en 2003.


Il a ensuite poursuivi ses études de médecine en 2003. De 2003 à 2008, il a été cantor pendant ses études de médecine.


En 2017, il a créé "One Essence Productions" et a sorti son premier album solo a cappella - "The Most Merciful".


En 2018, il a sorti son premier album solo basé sur la musique, "Unity", qui était une fusion de musique contemporaine modérée et de musique de style Bollywood.

Au début de 2018, son premier single "So Many Divisions" a été publié sur Vevo qui compte plus d'un million de vues et qui lui a valu plusieurs prix cinématographiques tels que "Best Music Video", "Best Song", etc.


En 2019- 2021, Mohammed a continué à sortir des "singles" qui feront finalement partie de son troisième album studio dont la date de sortie est prévue pour fin 2021.


Performances, Tours & Media appearances


Mohammed a voyagé dans le monde entier pour sa musique, notamment aux États-Unis, à Dubaï, à Singapour, en France, en Angleterre, en Turquie et en Inde. Il s'est produit aux États-Unis.


En Août 2019, Mohammed s'est produit et a animé l'Open Mic and Karaoke Talent Search à Garland, au Texas.


En Septembre 2019, Mohammed s'est produit lors de l'événement "APPNA", auquel participait également Ali Pervez Mehdi.


En 2021, Mohammed a enregistré une collaboration avec le chanteur classique pakistanais Hisham Faisal Siddique. Le single de Mohammed "Mere Khuda" a été vu plus de 800.000 fois.


Éducation:


University of New Mexico

B.S. in Computer Engineering

1996 – 2001


College

Ross University School of Medicine

Medical Doctor

2003 – 2008


College

Albany Medical Center

Internal Medicine Residency