INTERVIEWS

INTERVIEW AVEC MOE TAYLOR, SCÉNARISTE/RÉALISATEUR/PRODUCTEUR DE "AS ORGANISM"

Winner: Best Documentary Short - Édition Avril 2021





BIO


MOE TAYLOR

SCÉNARISTE, RÉALISATEUR & PRODUCTEUR



Bill Mudge, Director & Co-Producer


MOE TAYLOR



Moe Taylor a commencé sa carrière cinématographique en tant que journaliste dans la marine américaine, où il a eu l'occasion de filmer des reportages dans plus de quarante pays. Il a ensuite occupé un poste de producteur pour NBC avant de se lancer dans le travail indépendant pour son studio de production BrainDagger Films.


Il a toujours été intéressé par les documentaires sur les secrets de l'univers et est fier d'ajouter sa propre voix au genre.





INTERVIEW



Merci Moe Taylor pour votre incroyable film. Comment vous est venue l'inspiration pour ce -vaste ! - sujet ?


C'est les lockdowns liés au coronavirus qui ont donné naissance au film. Je m'ennuyais énormément et je voulais faire un outil de collecte de fonds pour financer ma prochaine grosse production, "Message For Classification Upgrade". La durée du film est passée de quatre à trente minutes sur une période de six mois de montage intensif. Je n'ai utilisé que des images d'archives provenant d'Internet et nous avons toujours respecté des précautions pour nos deux interviews.


Ce film a été réalisé dans une pièce avec juste moi et un tas de Prozac lol. Ce n'est qu'une collecte de fonds pour un projet plus important. Je l'ai diffusé gratuitement parce que je pense que c'est quelque chose que tout le monde devrait voir et essayer de comprendre.





En cette période de pandémie, qui nous oblige à une réflexion globale sur la vie humaine, alors que les scientifiques et les chercheurs semblent ne pas être d'accord et que le grand public a du mal à comprendre ce qui se passe réellement, comment pensez-vous que votre film pourrait aider ?


"As Organism" explique essentiellement comment l'Univers fonctionne avec la "BrainDagger theory of everything" et comment le fait d'avoir cette connaissance peut aider les gens à traiter leur prochain un peu mieux. Il est extrêmement important de comprendre à quel point vous êtes lié aux fourmis, aux gens, à la Terre, à l'Univers et à TOUT ce qui vous entoure, car cela peut vous aider à mieux voir la vie.





Dans le même ordre d'idées, citons Alan Watts, qui a dit que "la technologie n'est destructrice que dans les mains de personnes qui ne réalisent pas qu'elles sont un seul et même processus que l'univers." Comment ces mots résonnent-ils en vous, alors qu'il existe tant d'approches et d'opinions différentes sur la crise sanitaire actuelle ?


Il est regrettable que tant de désinformation sur la crise du Covid se propage aujourd'hui dans le monde. Ces mauvais acteurs qui sont payés pour colporter sciemment des conseils de santé inexacts devraient être en prison. Dire aux gens des mensonges qui peuvent les tuer et s'en sortir avec des tonnes d'argent, c'est, comment dire ? C'est de la merde. Cela devrait être traité comme une agression ou une tentative de meurtre. Mais cela n'arrivera jamais, bien sûr, car les gens ont le droit d'être des connards.


J'espère que "As Organism" pourra en éclairer quelques-uns car son but est de convaincre les gens de ne pas haïr les gens avant de les rencontrer. C'est ma petite tentative pour sauver le monde de la désinformation, qui est la première cause de mort et de destruction dans l'histoire de l'humanité.




Nous sommes également confrontés à une crise environnementale. Quel est votre point de vue sur le Jour du dépassement de la Terre (Earth Overshoot Day) ? Pensez-vous que cela signifie quelque chose ?


Malheureusement, la situation est bien pire que ce que le "Earth Overshoot Day" laisse croire. Le Jour du dépassement de la Terre est très utile et éducatif, et c'est une bonne chose de promouvoir l'aide à l'environnement, mais nous avons besoin de quelque chose de beaucoup plus radical qu'une campagne web pour se sentir bien. Nous ne disposons pas actuellement de la technologie nécessaire pour réparer ce que nous avons fait à la planète.


Des gens vont mourir, des guerres vont être menées et la Terre va se remodeler de façon spectaculaire au cours du prochain siècle. Nous avons deux possibilités viables pour faire fonctionner cette nouvelle technologie spectaculaire. Premièrement, les milliardaires peuvent arrêter de gaspiller de l'argent sur les missions spatiales et martiennes et utiliser leur argent pour aider la planète sur laquelle nous nous trouvons en ce moment.


Je suis tout à fait favorable aux voyages dans l'espace, mais nous n'irons nulle part si nous nous éteignons. Deuxièmement, nous lançons une IA complète (qui n'est pas encore prête) et elle peut, avec un peu de chance, résoudre le problème en quelques secondes (ou nous faire mourir parce qu'il est évident que la solution est que les humains sont le problème et ne devraient pas être ici à faire ce que nous faisons).





Dans "As Organism", l'accent est mis sur la nécessaire coexistence du "bon" et du "mauvais", de la "création" et de la "destruction", du "positif" et du "négatif", etc. sur notre planète. Et si la majorité des humains choisissaient soudainement le "bien", comme opter pour des énergies renouvelables non fossiles, une redistribution équitable des ressources pour tous, une préservation proactive et collective des abeilles, etc. Que pensez-vous qu'il puisse se passer ?


Toutes les personnes qui ont plus d'argent que les autres ou qui sont impliquées dans l'industrie n'accepteront jamais une redistribution équitable des ressources pour tous. Les gens sont des cons et beaucoup d'entre eux ne veulent pas partager et veulent être spéciaux d'une certaine manière (plus d'argent, plus de belles choses). J'adorerais que tout le monde sur Terre fasse ce qui est juste, ne vous méprenez pas.


Il y a beaucoup de bonnes organisations qui font du bon travail, mais malheureusement, il y en a beaucoup plus qui font de mauvaises choses. C'est malheureux, mais la psyché des gens a tendance à avoir besoin d'un ennemi ou de quelqu'un que l'on n'aime pas. C'est normal pour les fans de sport, etc., mais cela s'insinue dans nos vies, que nous le voulions ou non. Je n'ai jamais rencontré une personne qui aimait vraiment tout et tout le monde. J'aimerais bien !


C'est une question de compétition. "Si tu n'as personne à détester, tu ne peux pas être quelqu'un que tu aimes." - As Organism (En tant qu'Organisme).





Parlons un peu de votre métier : comment avez-vous procédé pour réaliser le film, combien de temps a duré tout le processus ? Avez-vous appliqué, ou créé, une méthodologie spécifique ?


Il n'y avait que moi dans mon sous-sol en train de monter fiévreusement jusque tard dans la nuit pendant environ six mois. Le budget était inférieur à 20.000 euros car j'ai tout fait moi-même, sauf quelques minutes d'animation.


Le film donne honnêtement "l'envie d'en savoir plus". Parce qu'il est intellectuellement stimulant, parce qu'il inspire, parce qu'il a une merveilleuse qualité éducative. Avez-vous une suite, ou une série en tête ?


Comme je l'ai déjà dit, il s'agit juste d'une collecte de fonds pour un film plus important appelé "Message For Classification Upgrade". "As Organism" est juste un warm-up. J'espère vraiment aider à ramener le monde du bord de l'effondrement sociétal avec ce film.


Vous voulez savoir de quoi il s'agit ou investir ?

Envoyez-moi un courrier électronique à l'adresse moe.taylor.director@braindaggerfilms.com pour que je puisse vous envoyer un accord de non-divulgation.

Changeons le monde ensemble !





Quelle est votre vision du cinéma post-Covid, pensez-vous qu'il y aura des changements notables ?


Je pense que la plupart des films seront désormais réalisés à distance. Il n'y a aucune raison de payer tout l'argent qu'il faut pour gérer un long métrage comme on le faisait dans le passé. Bien sûr, les gens auront parfois besoin de tourner en personne.




Liens

Brain Dagger Films

Soutenir Brain Dagger Films

Youtube

IMDb


23 vues