NEW LOGO ALONE REWORKED GOLD.png

INTERVIEWS

  • Cannes - World Film Festival - Remember the Future

INTERVIEW AVEC JULIAN BLACK ANTELOPE, RÉALISATEUR DE "SECRET HISTORY: THE WILD WEST"

Winner: Best Trailer - Édition Juin 2021





BIO


JULIAN BLACK ANTELOPE

SCÉNARISTE, RÉALISATEUR & PRODUCTEUR



Bill Mudge, Director & Co-Producer


JULIAN BLACK ANTELOPE


Issu de la famille "Buckskin, Black Horse du peuple Weasel", Black Antelope est un acteur reconnu au niveau national et international ("The Flash", "Hold the Dark", "Tribal", "Penny Dreadful", "Condor", "Blackstone"), qui apporte également un travail croissant derrière la caméra en écrivant et produisant plusieurs longs métrages, documentaires et maintenant sa propre série télévisée "Secret History (TM) : The Wild West" en tant que Showrunner, Réalisteur et Star.


Après une carrière de 10 ans dans l'industrie musicale canadienne, la transition de JBA vers le cinéma et la télévision semblait un choix évident. En plus d'être acteur et cascadeur, il a commencé à travailler dans diverses fonctions de production afin d'acquérir une connaissance complète de tous les aspects de l'industrie du cinéma et de la télévision.


Les relations, les compétences, l'expérience et l'approche pratique de JBA font de lui un atout précieux pour la production et le développement créatif du cinéma et de la télévision, où il continue d'utiliser son profil d'acteur pour établir et maintenir des relations positives avec les diffuseurs et les producteurs du monde entier.


Prix / Nominations


. 2019 AMPIA Nominee-Best Dramatic Feature (Knuckleball)

. 2017 Canadian Screen Award (CSA)

Best Performance in a Guest Role Dramatic Series

. 2017 AMPIA Nominee-Best Screen Writer/Drama Under 30 (The Agreement)

. 2017 CND Governor Generals Award

Nominee for Canadian History (The Agreement)

. 2016 AMPIA Nominee-Best Dramatic Feature (Empyrean)





INTERVIEW



Merci Julian de nous recevoir.

Qu'est-ce qui vous a décidé à révéler cette "histoire secrète" ?


En grandissant dans le sud de l'Alberta, j'ai rapidement constaté que l'histoire qui nous était enseignée dans les écoles publiques traditionnelles était très unilatérale. On ne mentionnait pratiquement jamais les chefs indigènes et leurs réalisations/contributions.


Au Canada, l'accent est toujours mis sur le point de vue occidental, et non sur celui des premiers peuples, dont c'est le véritable territoire.


La bande-annonce est vraiment un teaser ! Nous pouvons déjà deviner qu'il y aura,

dans la série, de l'histoire, des histoires, de la magie, des enseignements et bien plus

encore. Comment avez-vous organisé vos recherches pour créer la série ?


J'ai eu la chance de grandir avec les anciens des Blackfoot (Pieds-Noirs). Dans les réserves de la Confédération des "Blackfoot" (Kainai, Piikuni, Siksika, Aamskaapiipiikuni), il y a beaucoup de personnes âgées, gardiens du savoir dans tous les sens du terme.


Traditionnellement, toutes les connaissances sont transmises oralement. La façon dont une chose vous est racontée est la façon dont elle doit être racontée à nouveau, afin que rien ne soit modifié ou perdu. Les anciens sont stricts sur ce sujet.


Chez les "Blackfoot", les modes de connaissance traditionnels, les cérémonies, les sociétés, etc. sont encore très riches, de sorte que le savoir est toujours intact. J'ai la chance d'en faire partie. La série porte sur ce qui n'est PAS écrit dans les livres d'histoire.





Pourriez-vous en dire un peu plus que ce que dit votre teaser ? Par exemple, la série

est-elle organisée par thèmes ou par ordre chronologique ? Ou tout autre indice que

vous êtes enclin à divulguer...


La saison 1, intitulée "L'Ouest sauvage", se concentre sur l'Ouest canadien et les gens qui ont façonné ce pays. Nous nous plongeons dans les influences mystiques et métaphysiques qui se cachent derrière ces icônes historiques indigènes, afin de susciter un intérêt pour leurs exploits.


Nous explorons la vie de personnages tels que Jerry Potts, dont l'esprit protecteur était un chat qui a permis à Jerry de survivre à près de 40 combats à l'arme à feu sans une égratignure, ou Calfshirt, un puissant chef qui, grâce à un pacte avec l'esprit d'un grizzly, a reçu le pouvoir d'être imperméable aux balles ou aux couteaux; ou encore Lowhorn qui avait le pouvoir de se réincarner et défie inévitablement les explications conventionnelles, car il existe des preuves incontestables qu'il a vécu quatre vies.





Aidons vos spectateurs à mieux vous connaître. Quels ont été les premiers signes

de votre penchant pour les arts ? Comment votre carrière s'est-elle développée, quand

avez-vous réalisé que vous vouliez travailler dans le cinéma ?


J'ai toujours été attiré par tout ce qui est artistique, créatif. Mes parents trouvaient que je

passais toujours trop de temps à rêver "dans le monde des rêves". Mais mon imagination était quelque chose en moi que je ne pouvais pas éteindre. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai dessiné, peint des images et, une fois à l'école, les matières comme l'écriture créative et la musique ont capturé mon attention.


Après le lycée, j’ai quelque temps poursuivi une carrière musicale, qui m'a valu quelques succès médiocres, mais c'est aussi à cette époque que j'ai commencé à m'intéresser au cinéma et à la télévision. La première fois que j'ai mis les pieds sur un plateau de tournage, j'ai su que j'entrais dans un autre monde ! C'est alors que j'ai compris que le cinéma était fait pour moi, mais je ne savais pas exactement quoi, car tout m'intéressait.




À une époque où on a l'impression que tout va de plus en plus vite, la préservation

et la transmission de l'Histoire et de ses histoires sont plus précieuses que jamais.

De ce point de vue, qu'espérez-vous réaliser avec cette série ?


Ce que j'espère de la série "Secret History", c'est de donner à l'histoire indigène une véritable voix. Il ne s'agit pas de jeter une pierre proverbiale par la fenêtre de l'histoire, mais plutôt “d'ouvrir la porte" pour laisser entrer un peu d'air frais.


Cette série apporte un point de vue indigène que l'histoire traditionnelle a laissé de côté. J'ai toujours pensé que si l'humanité prenait le temps d'apprendre à connaître les cultures et les systèmes de croyance des autres, elle se rendrait rapidement compte que nos similitudes l'emportent largement sur nos différences.


Cette série peut peut-être aider à combler ce fossé culturel, même si ce n'est que par une petite marge, et au moins offrir un point de vue différent et nouveau qui pourrait rapprocher les gens et les cultures sur la base d'une meilleure compréhension des événements passés.





En tant que scénariste, directeur et producteur de "HISTORY : The Wild

West", quel a été, ou est toujours, votre processus de sélection de votre monteur, et

comment travaillez-vous avec lui ?


Les monteurs, il faut les aimer et ils ne sont souvent pas reconnus pour leurs talents. Il y a des étapes dans la réalisation d'un film : il y a le film que vous écrivez, le film que vous tournez et le film que vous terminez, et à tout moment, ils doivent évoluer. Si, à la fin du processus, vous obtenez un meilleur film que celui que vous aviez au départ, vous pouvez en remercier votre monteur !


Ce que je recherche chez un monteur, c'est quelqu'un qui comprend l'histoire, surtout qui a du respect pour le contenu, dans ce cas précis la culture, et qui doit aussi aimer ce qu'il fait. Glenn Sakatch est l'homme avec lequel je travaille le plus. Il est incroyablement compétent dans son domaine et va toujours plus loin pour apporter sa propre touche artistique. Je ne peux imaginer réaliser cette série sans lui.





Quand la série commencera-t-elle à être diffusée ? Souhaitez-vous toucher un public

international et si oui, pourquoi et comment ?


La série a déjà été diffusée au Canada et commence à remporter des prix dans tout le pays, alors le bal est ouvert pour des ventes internationales ! Je pense que le public international s'identifiera aux thèmes présentés et à la façon dont nous les explorons. Je sais que lorsque j'ai travaillé en Irlande, j'ai trouvé que la politique et l'histoire du pays étaient très proches de la situation critique des peuples indigènes.


Si vous aimez les cultures indigènes et l'histoire, ce programme est fait pour vous, sans oublier qu'il présente l'incroyable province de l'Alberta, dans toute sa splendeur.

Pour toute information sur les ventes, rendez-vous sur le site www.herdof1.com




Links


Secret History - TV Series

Instagram

Facebook

Twitter

Media Release

Production Reel

IMDb

Series Trailer

Season Overview



6 vues