NEW LOGO ALONE REWORKED GOLD.png

INTERVIEWS

  • Cannes - World Film Festival - Remember the Future

INTERVIEW AVEC A.J KAMDAR, RÉALISATEUR, PRODUCTEUR & SCÉNARISTE DE "A DAY IN THE LIFE OF NADIA"

Best Commercial - Édition Août 2021


INTERVIEW



Bonjour A.J. Kamdar, merci de nous recevoir. Voulez-vous parler à nos lecteurs de votre carrière jusqu'à votre premier film en tant que scénariste et réalisateur ?


Merci de me donner l'occasion de discuter avec vos lecteurs de mon parcours, de mon intérêt pour le cinéma et de l'avenir de ma société Kitchen Crafted. Ma carrière s'étend sur plus de 25 ans, principalement dans les domaines de la gestion de marques et de l'analyse consommateurs et marketing. J'ai eu la chance d'affiner mes compétences en travaillant avec des multinationales, notamment : Mondelez, Capital One et Essilor/Luxottica, avant de créer ma propre société de conseil, Summitry Global.


Mon expertise réside dans la compréhension des attitudes, des comportements et de la psychologie des consommateurs, en identifiant les leviers critiques qui motivent un achat. J'utilise des approches ancrées dans l'analyse avancée et nous avons été les premiers à développer un logiciel prédictif capable de simuler avec grande précision le potentiel de revenus d'un nouveau produit, sur la base d'un ensemble de variables. Lee tout est très quantitatif/analytique. Mon bagage technique a été déterminant dans la création de ma première exploration cinématographique, A Day In The Life Of Nadia Mejia.


Que pensez-vous de l'impact de la technologie sur les habitudes de consommation ?


La technologie a un impact monumental sur la façon dont les consommateurs font leurs achats dans l'économie mondiale d'aujourd'hui. Les consommateurs sont plus connectés aux marques que jamais auparavant. Il existe un certain niveau d'autonomisation et les consommateurs ont un accès illimité à l'information. Les médias sociaux et numériques ont donné aux gens une plus grande voix et de nouveaux canaux pour s’adresser aux marques et partager leurs opinions avec leurs pairs. Tout est à la demande, et chacun recherche la facilité et la commodité.


Les achats par téléphone portable ou par le biais du commerce électronique connaissent une croissance exponentielle et les consommateurs sont submergés par un nombre incroyable de produits parmi lesquels choisir. Nous assistons à des expériences d'achat virtuel plus immersives grâce à l'avènement de la technologie AR/AI. Les consommateurs font preuve de diligence raisonnable en réalisant leurs propres études de marché et les comparaisons de prix sont la norme. Par conséquent, le travail d'un spécialiste du marketing est devenu de plus en plus difficile.





Parlez-nous un peu de la création de votre marque Kitchen Crafted.


L'idée de Kitchen Crafted a germé en 2018 et c'était une affaire de famille. Comme je l’ai dit, j'ai eu la chance d’être consultant pour certaines des plus grandes entreprises alimentaires du monde, telles que Kraft, Nestle, Nabisco...


Mon père était à la retraite et d'aussi loin que je me souvienne, il était toujours en train de cuisiner et d'expérimenter dans la cuisine. Il est né en Inde et a une connaissance incroyable des épices et de leurs bienfaits médicinaux. Il a créé un certain nombre de mélanges d'épices et d'arbustes personnalisés, d'inspiration mondiale, dans sa propre cuisine. Il recevait toujours d'excellents commentaires de sa famille et de ses amis et, il y a cinq ans, j’ai eu une idée !


J'avais toutes ces connaissances sur l'industrie alimentaire et voulais créer ma propre marque de produits alimentaires, et la mettre sur le marché. Les tendances aux États-Unis étaient idéales, car on assistait à un afflux de personnes en quête de saveurs et attentives à ce qu’elles mangent. Nous avons créé quatre mélanges d'épices et nous sommes associés à une entreprise de conditionnement pour produire un petit lot d'échantillons. Nous avons effectué des tests approfondis sur le produit, reçu d'excellents commentaires et procédé au lancement.


Nous avons travaillé avec une agence de publicité réputée sur l'image de marque et voilà ! Nous avons lancé notre premier produit ! Comme je n'avais pratiquement aucune expérience dans le domaine de la vente au détail et que j'essayais d'obtenir une distribution en magasin, j'ai simplement parlé au plus de monde possible. Nous avons eu une première grande percée avec un détaillant local dans notre État d'origine, la Floride, et ça a fait boule de neige.


Nous avons officiellement lancé en 2019 et, trois ans plus tard, nous avons une empreinte nationale étatsunienne de plus de 2 000 magasins avec les plus grandes et les plus populaires épiceries du pays. Nous avons aussi investi dans l'E-Com, principalement sur le site Amazon/Kitchen Crafted, et avons très bien réussi dans cet espace. Nous en sommes à 12 mélanges d'épices d'inspiration mondiale et nous en prévoyons d'autres. Cette passion a été l'entreprise la plus difficile et la plus stimulante que j’ai lancée. En même temps, elle a été la plus gratifiante intrinsèquement.





Comment pensez-vous que la publicité interactive peut affecter la façon dont un consommateur se rapporte à une marque ? D'autres marques vous ont-elles approché pour créer des campagnes interactives ?


Comme je l'ai dit, j'ai beaucoup appris sur les études de consommation et c'est ce qui a été à l'origine de la création de notre film. Pour autant que nous le sachions, il n'existait pas avant le nôtre de film alimentaire interactif qui permette de faire des achats. Personne n'utilisait les plateformes d'IA basées sur le cloud pour créer des films-à-acheter.


Nous avons vu beaucoup d'approches sociales/numériques traditionnelles de la publicité pour les marques/produits. Beaucoup de recettes de style vidéo de Tasty/Buzzfeed. Dans la société d'aujourd'hui, l'exploitation et la mise à profit de la technologie immersive vous placent en première ligne pour créer des expériences attrayantes pour votre public, en particulier pour les générations Z et millénaires.


Nos partenaires, DCCAPTL, sont à l'avant-garde de cette technologie et travaillent avec de nombreux musiciens et marques de mode haut-de-gamme. Preuve supplémentaire que ce média contribue à façonner le shopping de demain. Cela renforce également la façon dont Nadia, active dans de nombreux espaces adjacents et complémentaires à la nourriture (mode, musique, fitness), nous permet de construire des récits autour d'elle et d'aller dans de nombreuses directions. Nous sommes allés à l'encontre de la culture populaire qui se concentre sur des spots rapides de 15 à 30 secondes, tente de consolider une multitude d'avantages visuels/produits et de les diffuser sur les réseaux sociaux, numériques, télévisuels et autres.


Ce film est basé sur la recherche du Système 1 - qui prend racine dans le livre du psychologue Daniel Kahneman, Prix Nobel, intitulé Thinking. Fast and Slow. Son principe est axé sur la prise de décision instinctive, intuitive et spontanée de l'esprit humain. C'est pourquoi j'ai construit un film interactif et “shoppable” !


Je suis le fondateur de Kitchen Crafted et ai accordé l'exclusivité à notre entreprise, donc l'avantage concurrentiel, dans un océan de bruit et de désordre, est primordial. Je suis sûr que nous verrons des variations/itérations sur les films d'achat à venir sans ma consultation. C'est la vague de l'avenir.





Une fois que les effets du Covid sur le mode de vie occidental se seront dissipés, ne pensez-vous pas que les gens voudront revenir à des modes d'achat plus communautaires et plus axés sur la "vie réelle" (par opposition au "virtuel") ?


Sans aucun doute. Selon McKinsey, les Américains recommencent à dépenser, 51 % des consommateurs déclarent avoir envie de faire des folies et de se faire plaisir dans un élan de revanche post-pandémie. La pandémie a entraîné un niveau sans précédent de perturbation de la fidélité aux marques, créant ainsi des opportunités pour nous.


Au cours des derniers mois, Kitchen Crafted a connu une forte augmentation des achats en magasin à travers les États-Unis. Nous avons eu la chance que notre activité ait prospéré pendant la pandémie, car nous avons vu plus de consommateurs se tourner vers l'expérimentation en cuisine et " inspirer le chef en eux ". Les achats et livraisons en ligne ont considérablement augmenté pendant la pandémie et nous espérons que cette tendance se maintiendra.


Il est essentiel de maximiser notre présence sur tous les canaux, car nous constatons que les acheteurs " hybrides " recherchent des expériences transparentes lorsqu'ils font leurs achats en magasin comme en ligne et s'engagent dans les deux.





Kitchen Crafted va-t-elle étendre son marché en dehors des États-Unis ? Envisagez-vous de développer de nouvelles lignes, autres que les assaisonnements ?


Nous recherchons des marchés potentiels à pénétrer et c'est une discussion en cours en interne. Notre flux IG est composé de près de 60% d'audience des quatre coins du monde, donc nous savons que la marque jouit déjà d’une notoriété internationale. L'attention médiatique mondiale que nous avons recueillie pour le film a élevé cette opportunité au rang de stratégie d'expansion. J'ai également eu l'avantage de travailler dans le marketing international, ce qui me permet de bien comprendre comment exécuter le lancement d'un nouveau produit à ce niveau.


Notre compétence principale reste le domaine des épices et assaisonnements ; nous prévoyons de lancer d'autres saveurs et travaillons sur un concept qui change la donne et serait le premier du genre à être commercialisé aux États-Unis. Nous avons également une gamme de condiments et dips sains et gourmets, "SPRD", qui tire parti de notre expertise en matière d'épices ; chaque saveur contient nos 8 épices et herbes exclusives. J'ai lancé une deuxième entreprise alimentaire qui se concentre sur la nutrition sportive. En tant qu'ancien athlète, j'étais toujours à la recherche de produits qui pouvaient maintenir mes niveaux d'énergie avant et après l'entraînement de manière saine. J'ai lancé une barre énergétique, "AMPower" qui présente la plus forte combinaison de protéines et de caféine sur le marché. Nous en sommes à la version 2.0 et nous allons ajouter d'autres ingrédients fonctionnels, notamment de l'huile MCT et des électrolytes.


Qu'est-ce que cela vous a fait de faire un film ? Voulez-vous en faire d'autres ? Si oui, allez-vous rester concentré sur votre domaine d'expertise, à savoir le marketing ?


C'était l'un des moments les plus exaltants de ma vie ! Je suis un ÉNORME fan de cinéma depuis mon plus jeune âge. Je suis né et j'ai grandi à New York et, dans les années 1970 et 1980, j'étais un grand fan des anciens élèves de la NYU Film - Martin Scorsese et Spike Lee. Ces deux réalisateurs (dont les styles cinématographiques sont aux antipodes l'un de l'autre) ont su capturer le réalisme de la ville de New York en développant en profondeur leurs personnages et en proposant des contenus pénétrants et qui touchent les gens. Je suis également touché par d'autres réalisateurs visionnaires : Chris Nolan, Denis Villeneuve, Ang et Spike Lee, Wes Anderson, les frères Coen, David Fincher et bien d'autres.


J'ai hâte de faire d'autres films ; je me concentrerai sur l'art et la science du mélange marketing/technologie. Quelques réalisateurs ont réussi le passage à la publicité. J'ai réussi à faire l'inverse et suis reconnaissant envers tous ceux qui m'ont soutenu tout au long de ce parcours. Trois réalisateurs qui m'ont inspiré sont Spike Lee, David Lynch et Wes Anderson. Les publicités de Lee avec Michael Jordan étaient brutes, granuleuses et capturaient l'essence de la rue de New York telle que je me la rappelle. Lynch et les publicités N&B Obsession de Calvin Klein, à la fin des années 80, étaient visionnaires. Les publicités Prada et Stella Artois réalisées par Wes étaient simplement brillantes. Le cadrage, la symétrie, la typographie, les palettes de couleurs, la mode, la musique, la narration, tout y est brillant.


J'ai terminé mon deuxième court-métrage, un film émouvant mettant en scène notre magnifique et talentueuse ambassadrice de marque Nadia Mejia et ses amis. C'est une célébration de la nourriture. De l'amour. De la famille. Je me suis éloigné de l'aspect commercial, car je voulais vraiment que le public absorbe l'émotion humaine de la tristesse et la façon dont Nadia, en utilisant la nourriture comme connexion universelle, juxtapose cette émotion à l'allégresse et au bonheur purs. Il est diffusé sur notre site web et a fait appel à ma talentueuse équipe de tournage - Jules Newmark et Joey Newell - qui a de nouveau fait marcher sa magie. J'ai déjà quelques autres scénarios et story-boards de courts métrages en préparation, alors restez à l'écoute !


Quelle est votre vision du cinéma post-Covid, pensez-vous qu'il y aura des changements importants ?


Je pense que des changements notoires émergeront de la pandémie, et que nous verrons un nouveau paradigme cinématographique. Aux États-Unis, les cinémas et les chaînes de cinéma ont été durement touchés par le Covid-19 et certains ont dû fermer leurs portes ou déposer le bilan.

Si l'on ajoute à cela l'augmentation monumentale des services de streaming, qui offrent confort et contenu de haute qualité. Les cinémas devront donc toujours se battre pour ramener les spectateurs dans les salles. Mais là encore, il y a quelque chose de magique et d'existentiel dans le fait de regarder un film dans une salle de cinéma, qui apporte un certain niveau de nostalgie.


Je pense aussi que les producteurs et les distributeurs seront mis au défi car beaucoup de ces services de streaming, comme Netflix et Hulu, créent leur propre contenu et n'achètent pas aux indépendants. Mais en fin de compte, l'industrie cinématographique est gagnante sur toute la ligne, car les obstacles et les ravages causés par la pandémie n'existeront plus.


Nous avons eu la chance de pouvoir tourner deux films aux États-Unis pendant la pandémie et de fournir du travail à certaines des personnes les plus durement touchées dans le secteur.


Nous sommes particulièrement reconnaissants à Karolina d'avoir proposé ce festival chaleureux et d'avoir mis en lumière une nouvelle vague de cinéastes passionnés et talentueux.




BIO


A.J. KAMDAR

RÉALISATEUR, PRODUCTEUR & SCÉNARISTE





A.J. Kamdar travaille depuis plus de 25 ans dans le monde du marketing et de la publicité, reconnu pour son œuvre de pionnier dans le domaine de la technologie du marketing et par le très prestigieux “Prix Ernst & Young de l'Entrepreneur de l'année” pour sa société de logiciels de marketing basés sur l'intelligence artificielle, utilisés par de nombreuses grandes marques. Bien qu'il se soit taillé une place dans le monde de la publicité et de la technologie, il a toujours été passionné par les arts visuels et la science du récit.


Né à New York et ayant grandi dans les années 1970 et 1980, il était fan de Martin Scorsese et de Spike Lee, deux anciens élèves de la NYU Film. Ces deux réalisateurs (dont les styles cinématographiques sont aux antipodes l'un de l'autre) ont su capturer le réalisme de la ville de New York, à travers des personnages complexes et un contenu profondément pénétrant, et ont touché une corde sensible chez A.J., également influencé par d'autres cinéastes visionnaires de la NYU, notamment les frères Coen, Ang Lee, M. Night Shyamalan et Oliver Stone. Il a failli s'inscrire à la NYU en 1987, puis a décidé que ce n'était pas le bon moment.


35 ans plus tard et après avoir lancé deux entreprises alimentaires basées aux États-Unis, A.J. a voulu intégrer et fusionner ses passions pour le cinéma et la technologie en créant Industry First - le premier film interactif sur l'alimentation avec possibilité d'achat par l'IA et qui intègre l'art de la narration visuelle et la science de la psychologie comportementale. Le film, "A Day In The Life Of Nadia Mejia", a obtenu reconnaissance et éloges à l'échelle mondiale, qui lui ont valu 11 Grand Prix du Jury, dont ceux de "Meilleur média expérimental", "Meilleur court-métrage commercial" et "Meilleure vidéo de marque".


Il a poursuivi avec un court métrage émouvant, "The Spice Girls. Food. Love. Family", un récit émotionnel qui unit les gens par l'amour de la nourriture. Les deux films mettent en vedette l'ambassadrice de la marque Kitchen Crafted, Nadia Mejia, ancienne dauphine de Miss USA, mannequin, musicienne, gourmande et défenseuse de la santé mentale.


Filmographie

Scénariste / Producteur / Réalisateur


. 2022 The Spice Girls. Food. Love. Family. (court métrage émotionnel)

. 2021 A Day In The Life Of Nadia Mejia (court métrage interactif)




Links


Kitchen Crafted

Summitry Global

AmPowerEnergy




0 vue